Festivals de musique en Inde

La musique indienne (hindoustani au Nord et carnatique au Sud) continue à évoluer comme partie intégrante de la culture indienne depuis des siècles.

Les caractéristiques de ses formes musicales telles que les intervalles tonaux, les harmonies et les schémas rythmiques sont le fruit d’une tradition musicale ancienne et enrichie d’influences extérieures.

Elles sont aussi très différentes de celles que connaît l’Occident.

Pour la plus grande partie, cette musique évoque des légendes indiennes et célèbre les cycles saisonniers de la nature.

La musique carnatique et la danse classique prennent source et puisent dans la culture et les traditions dravidiennes anciennes sauvegardées de génération en génération …

Le plaisir esthétique de ces arts ne s’explique pas, mais se ressent fortement.

La danse indienne, également unique en son genre et éternelle, se pratique partout en Inde, à l’occasion des fêtes et des récitals principaux ou lors des manifestations culturelles qu’organisent les hôtels et les centres culturels.

Voici une liste des principaux centres :

Les principaux festivals de musique en Inde :

  • En janvier. Shankar Lal: à New Delhi.
  • En mars. Vishnu Digambar: à New Delhi.
  • En août. Patkande: à Lucknow.
  • En septembre. Sadarang: à Calcutta.
  • En octobre. Dusserah: au palais de Mysore.
  • En octobre. Sur-Singer: à Mumbai.
  • En novembre. Tansen: à Gwalior.
  • En décembre. Shanmugananda: Festival de musique, de danse et de théâtre de Mumbai.

Avec de la chance, vous aurez peut être le privilège d’assister à un spectacle de danse à l’occasion d’un mariage privé ou dans une fête villageoise. Les occasions ne manquent pas.