Comment utiliser la racine de Ginseng séchée ?

Souvent associé à la médecine asiatique et la culture asiatique, le ginseng est largement produit et consommé en Corée (actuellement le plus grand producteur de ginseng au monde). C’est aussi une plante largement répandue en ayurvéda et qui fait partie intégrante de la pharmacopée traditionnelle d’Inde.

De nos jours, les propriétés médicinales du ginseng sont arrivées jusqu’en Occident, il n’est d’ailleurs pas rare de le croiser dans certaines boissons énergétiques.

Je vous propose de faire le tour de ses bienfaits et surtout, d’apprendre à utiliser cette racine dans votre cuisine et votre quotidien !

Les bienfaits du Ginseng

Commençons par là, si ce n’est pour son goût, pourquoi voudriez-vous avoir recours au Ginseng ?

Le ginseng est utilisé en médecine depuis des milliers d’années, et il offre un bon panel de bienfaits, souvent quand il est question de :

  • soulager le stress
  • stimuler les fonctions cérébrales
  • accroitre la vigilance et l’état d’alerte (ce qui explique que ce soit un élément de choix dans les boissons énergétiques)

Le ginseng est également considéré comme un anti-inflammatoire et un coupe-faim naturel, ce qui en fait un solide allié pour toute personne entamant un régime de perte de poids et un programme d’exercice.

Il peut aussi aider à la fonction pulmonaire en diminuant les bactéries qui causent la fibrose kystique.

Vous avez sans doute aussi entendu parler du Ginseng rouge coréen, supposé être un allié dans la chambre à coucher, avec des propriétés lui attribuant les mérites d’améliorer l’excitation et le dysfonctionnement érectile. Vous trouverez bien plus d’infos sur les bienfaits du ginseng ici.

Bref, le ginseng est et reste un trésor de bienfaits, mais avant d’essayer de vous soigner avec (ou simplement d’en consommer), tâchez d’en parler avec votre médecin (surtout si vous êtes enceinte ou allaitante) car aussi bon soit-il, le ginseng peut avoir des interactions non désirées avec certains médicaments dont les anti dépresseurs. Bien que le ginseng ne soit pas toxique, certains professionnels disent que son utilisation régulière peut créer l’insomnie sur le long terme. Il conviendrait donc de le prendre par cycle.

Ceci étant dit, passons à la pratique, comment faire usage de cette racine antique ? Je vous ai sélectionné 3 petites recettes très simples à mettre en œuvre avec la racine de Ginseng, qui vous permettront de jouir de ses bénéfices sans avoir à vous en procurer sous forme de complément alimentaire.

Utiliser la racine telle quelle

Bénéficiez d’un boost d’énergie et de vigilance à n’importe quel moment de la journée en ayant toujours sur vous un petit morceau de racine de ginseng séchée.

Quand le besoin s’en faire ressentir, calez-le dans votre joue.

Mâchouillez-le délicatement entre vos molaires ou sucez-le entre votre langue et votre palais. Vous pouvez garder ce petit morceau dans votre bouche toute la journée si le cœur vous en dit, ou le jeter quand il perd sa saveur.

Pour ce qui est de la taille du morceau choisi, coupez-le de manière à ce qu’il mesure environ l’ongle de votre petit doigt, sinon vous risquez de rester éveillé et d’avoir des frissons, des étourdissements et un rythme cardiaque très rapide !

Faire un bon thé dans la plus pure tradition coréenne

En Corée, le thé au ginseng est bien plus qu’une boisson, il est considéré comme un remède contre les maladies. Pour les Coréens, le thé est un médicament à part entière, et ce depuis des milliers d’années.

Cette recette de thé au ginseng se veut piquante, aromatique et vous réchauffe de l’intérieur ! Elle est donc idéale pour les jours hivernaux.

Pour la réaliser vous aurez besoin de :

  • 8 tranches de racine de ginseng
  • du miel (selon les goûts)
  • 1.5L d’eau

Il y a deux méthodes pour parvenir à réaliser ce thé : avec ou sans boule à thé.

La première consiste simplement à râper les morceaux de Ginseng afin de les mettre dans la boule à thé puis d’infuser cette dernière dans de l’eau très chaude (mais non bouillante) pendant 5 minutes. Ajoutez-y le miel (ou non).

Si vous ne souhaitez pas utiliser de boule de thé, épluchez la racine de ginseng et découpez 7 ou 8 fines tranches. Enrobez le ginseng d’une généreuse quantité de miel et laissez reposer pendant 15 minutes.

Puis versez de l’eau très chaude (mais non bouillante) sur le ginseng et le miel et laissez infuser pendant 5 à 10 minutes. Égouttez les tranches de ginseng.

Dégustez !

Notes : si le goût du ginseng est trop fort pour vous, il est courant de mélanger du thé au ginseng avec du thé vert ou du thé au gingembre.

Utilisez-le en tant qu’épice dans vos bons petits plats

Ici plusieurs choix s’offrent à vous, vous pouvez :

  • saupoudrez du ginseng séché en poudre sur du café moulu avant de le préparer pour ajouter une touche de saveur et pour renforcer les effets de la caféine
  • placez une petite tranche de ginseng séché dans un bouillon frémissant et laisser reposer pendant environ une heure. Cela ajoute de la saveur au bouillon sans ajouter de sodium. Le morceau de racine de ginseng peut être laissé dans la soupe ou repêché avant de servir.
  • ajoutez une tranche de ginseng séché à votre miel bio (et local bien entendu) pour compenser un peu sa douceur et améliorer ses bienfaits pour la santé